Qu’est-ce que le test d’ADN récréatif ?

Aujourd’hui, plusieurs individus ont recours au test d’ADN pour différentes raisons : établir un lien de paternité, connaître les origines, etc. Il existe ce qu’on appelle test Adn récréatif, interdits en France mais pourtant pratiqués et diffusés dans les publicités. Plus d’infos là-dessus dans ce qui suit.

Les tests ADN récréatifs sont partout

Ces tests sont partout, ils font l’objet de publicité en France et cela séduit beaucoup d’individus souhaitant en apprendre davantage sur leur origine, leurs ancêtres, leur père biologique ou tout simplement pour retrouver un membre de la famille. Les laboratoires qui les proposent se trouvent en général en dehors du territoire français et les échantillons d’ADN leurs sont transférés par les personnes intéressées. En effet, ces dernières effectuent elles-mêmes les prélèvements. Ces tests récréatifs sont proposés à des prix tellement bas que beaucoup d’individus en sont attirés chaque jour. Pour effectuer les prélèvements, la personne qui a fait la demande de test ADN reçoit chez lui un kit. Avec le kit, il n’aura qu’à frotter à l’intérieur de sa bouche et renvoyer le l’échantillon prélevé dans la salive au laboratoire qu’il a contacté (qui peut se trouver aux Etats-Unis, Belgique, Espagne, etc.). Le plus souvent, ces laboratoires proposent leurs offres sur Internet et l’individu intéressé doit créer un compte en ligne pour effectuer la demande de test ADN. En termes de fiabilité, les résultats de ces tests peuvent varier en fonction des laboratoires qui les pratiquent. SI vous voulez rechercher vos origines ancestrales, les résultats sont fiables car les laboratoires se basent sur des sources de données sûres comme « Human Genome Diversity Project ou HGDP. Si vous réalisez le test pour découvrir vos prédispositions à une maladie définie, les résultats ne sont pas sûrs. Les prélèvements d’échantillons d’ADN sont aussi remis en question sachant que ce sont les intéressés qui les réalisent.

Les tests ADN récréatifs interdits en France

Alors que ces tests sont interdits en France, plus de 100.000 individus y ont eu recours. Si vous décidez de faire ces tests, qualifiés illégaux, vous pouvez écoper environ 3.750 euros d’amende. En France, pour réaliser ces tests ADN, il faut se rendre auprès des laboratoires agréés. Il convient aussi de préciser que cette interdiction a des rapports avec la protection des données personnelles. En effet, les données génétiques sont considérées comme des données particulièrement sensibles bien qu’elles révèlent des informations importantes sur un individu. D’autres organismes pourraient bien mettre la main sur les données personnelles des individus qui ont sollicité ces tests ADN en ligne. Pour rappel, c’est l’article 226-28-1 du code pénal qui interdit ces tests récréatifs en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post