Oreille du nageur et pied d’athlète, des risques liés à l’été

En été, les risques pour votre santé sont nombreux et il est important de bien les connaître afin de vous protéger au mieux. Pour que vos vacances ne tournent au vinaigre et pour que votre famille profite au maximum de ces congés, il est de loin préférable de prévenir plutôt que guérir. Evitez la déshydratation en buvant de l’eau toute la journée même si vous n’avez pas soif, évitez les coups de soleil en ne sortant pas aux heures de grande chaleur, etc. Mais savez-vous ce qu’est l’oreille du nageur et le pied d’athlète ?

Ce qu’est l’oreille du nageur

L’oreille du nageur, aussi appelée otite externe, c’est cette infection due à l’introduction d’eau dans le conduit auditif. L’eau risque d’entrer, de rester et de provoquer une infection dans votre oreille lorsque vous nagez souvent à la piscine, à la mer ou pendant vos sports nautiques. Alors, votre oreille se mettra à enfler et à s’irriter et pour apaiser la douleur, vous devez consulter. Le médecin vous prescrira des gouttes antibiotiques qui vont aussi assécher le conduit auditif. Vous devez, bien sûr, éviter les baignades durant ce traitement.

Le pied d’athlète

Qu’est-ce que le pied d’athlète ? C’est le résultat de la combinaison de la chaleur et de l’humidité dans vos pieds. En été, dans vos baskets, la sueur reste entre vos orteils, ce qui peut favoriser la prolifération des champignons et donc, le pied d’athlète. La bonne nouvelle, c’est que vous n’êtes pas obligé de vous rendre chez le médecin pour régler ce problème, il suffit de vous procurer de la crème antifongique, en vente libre en pharmacie, et de l’appliquer deux fois par jour sur les zones touchées, c’est-à-dire sur la peau qui a blanchi et sur les craquelures entre les orteils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post