Les troubles psychiques liés à l’âge

Le grand âge s’accompagne souvent de problèmes de santé physiques mais aussi de troubles psychiques. Ceux-ci peuvent faire suite aux changements dus au vieillissement ou à une évolution pathologique de l’organisme qui prend de l’âge. Si vous avez un parent âgé, ne fermez pas les yeux sur les signes qui montrent que cet être cher souffre peut-être d’un trouble psychique. Rappelez-vous : plus tôt il est pris en charge, plus tôt un traitement adapté lui sera prodigué et il s’en sentira mieux.

La dépression chez les seniors

Chez les seniors, les cas de dépression ne sont pas rares. C’est triste mais c’est un fait. Il s’agit d’une maladie à part entière qui se manifeste par une baisse ou une perte d’intérêt pour toute activité, loisir ou divertissements que le senior appréciait auparavant et par une humeur morose. Le senior peut alors changer de comportement, avoir des sautes d’humeur brusques, se plaindre de douleurs somatiques, etc. Soyez très attentif aux moindres changements d’état d’esprit et d’attitude chez votre parent âgé. Il a été constaté que plus de deux tiers des symptômes dépressifs chez les seniors de plus de 65 ans et plus ne sont pas traités et encore moins soignés, donc, leur état s’aggrave.

Anxiété et troubles addictifs

L’anxiété est assez courante chez les seniors et cela engendre une forte angoisse qui perdure longtemps. C’est un trouble mental qui peut être causé par un grave problème de santé ou suite à un traumatisme familial. Quant aux troubles addictifs, les personnes âgées n’en sont pas épargnées et les chiffres annoncent entre 2 et 10 % des seniors qui en sont concernés. C’est surtout l’alcoolisme qui est l’addiction la plus fréquente chez les seniors. En institution, ces seniors touchés par l’addiction représentent entre 20 et 25 % des résidents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires